Ces pays que j’ai visités

Le mouvement du corps favorise celui de l’esprit. C’est en tout cas ce qu’avancent les plus grands penseurs, tels Montaigne, Rousseau ou encore Montesquieu. Le mouvement libère l’esprit, lui donne un regard neuf, une énergie nouvelle… Autrement dit, le voyage ne forme pas seulement la jeunesse. Il invite à la découverte et permet de faire le plein d’idées !

Si je dois vous citer un voyage marquant, c’est bien entendu ma traversée de l’Écosse, terre de brume, de légendes, de nature brute et sauvage. Ce fut pour moi une révélation : le royaume de Tanera où évolue la majorité des personnages devait ressembler à ce pays mythique ! Je laisse ici la parole à Lera qui en arrivant pour la première fois sur ces terres les décrit en ces termes :

article-voyager
Stac Pollaidh – Northwest Highlands

Un paysage verdoyant aux reliefs accentués s’étendait à perte de vue. Lera n’avait encore jamais vu une végétation d’un vert aussi prononcé et distingua de nombreux lacs nichés au creux des vallons comme autant de petits miroirs reflétant la lumière du soleil. Elle s’extasia devant leur forme étrangement allongée, leur surface opaque et leurs eaux grises.

C’est aussi en visualisant une carte de l’Écosse que m’est apparue une terre tortueuse, découpée, et se prolongeant par une myriade d’îles. Quelques semaines après mon retour, je traçais une carte de la Péninsule du Flambeau et du royaume de Tanera qui entrera au cœur de l’histoire…

carte-royaume-tanera
Carte du royaume de Tanera

C’était la première fois que Lera avait une vision aussi globale de l’ensemble de ces terres et elle examina la carte, fascinée. Les côtes de l’extrême nord du Royaume se découpaient en une multitude d’îles et de péninsules à l’aspect accidenté, comme si une force mystérieuse les avait laissés tomber du haut du ciel. 

Je n’ai pas seulement emprunté à l’Écosse ses paysages. C’est également un pays dont le gaélique, langue celte encore très présente, m’a insufflé la plupart des noms de lieux et de personnages. J’étais séduite par cette langue aux sonorités à la fois mystique et poétique. Pour vous donner un exemple, Abhainwadel, village principal de la contrée des Trois Rivières, tire son nom d’Abhain qui signifie rivière en gaélique.

D’autres lieux mémorables m’ont également inspirée, mais vous aurez l’occasion de les découvrir au fur et à mesure de mes publications !

Un commentaire sur “Ces pays que j’ai visités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s